Tirade de la mère-Le Roi des Connards

La mère, seule

Seigneur, pourquoi ces filles ? Elles qui auraient dû être mes alliées. Elles qui devraient me donner leurs âmes. J’ai déchiré mon ventre 5 fois pour mettre ces enfants au monde. Tu m’as pris deux fils et m’en as laissé qu’un seul. Et tu m’as donné ces filles ingrates. Je les aime pourtant si fort mais elles voudront toujours se liguer contre moi. Mariée à 17 ans, il est rentré dans la chambre et je n’étais encore qu’une enfant. Papa me racontait des contes mozabites le soir sur le toit, on comptait les étoiles et il chuchotait jusqu’à ce que mon cœur ralentisse. C’était une belle journée, je lavais le linge avec Safia, ma petite sœur chérie. Les matinées du Sud nous brûlaient le dos mais on se rafraichissait à grandes jetées d’eau, enfantines, cristallines. La vie était pure. C’était une belle journée, on m’a ensuite lavée jusqu’à la surface du vagin, on m’a épilé le corps avec du sucre brûlant. Les youyous sont devenus de plus en plus inaudibles et il est entré dans la chambre. Après cela,  tous mes souvenirs d’enfance ont disparu. Et aujourd’hui me voilà seule, mes propres filles me tournent le dos, elles qui ont droit à l’éducation, elles ne me font pas confiance. Qui mieux que moi pourrait les comprendre ? C’est un monde d’hommes et de même qu’il a pénétré ma chambre comme un voleur, il gagnera toujours. C’est un monde d’hommes et elles veulent régner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *